Vendredi 25 Novembre 2016

Au Nord de San Pedro de Atacama

tatio

Le réveil sonne à 5h, ouille ça pique un peu! Je m'habille rapidement et me rends à la réception, il est 5h25. On nous donne un petit sac avec un "petit déjeuner" dedans, un sandwich, une orange (mmm genre le fruit hyper pratique à manger), 2 barres de céréales et 2 boissons. A 5h30, Carola et le minibus arrivent et nous partons direction les geysers d'El Tatio. Et comme il fait nuit, après avoir mangé les barres de céréales, je vais dormir un peu dans le bus. Le trajet doit durer environ 2h et nous allons à nouveau monter en altitude vers 4300 mètres.
Le soleil se lève, j'essaie de faire quelques photos depuis le bus, mais l'écran de mon appareil photo a définitivement rendu l'âme. Donc plus possible de faire aucun réglage, de vérifier combien il me reste de photos sur la carte, d'en supprimer, la galère quoi, mais dans mon malheur, comme l'appareil possède un viseur, je vais quand même pouvoir continuer à mitrailler.
Le jour se lève, nous passons près d'un village, puis d'une lagune avec des flamands. La route devient alors une piste. Et mon oreille se débouche au fur et à mesure qu'on monte. Je crois que j'adore l'altitude!!
Tout d'un coup, le bus s'arrête et le chauffeur descend pour ouvrir le coffre. On voit que je suis enrhumée car apparemment ça faisait un petit moment que ça sentait le gaz et moi j'avais rien remarqué. En fait, ça venait de la bouteille du réchaud qu'on a embarqué pour notre "vrai" petit déjeuner de tout à l'heure. Bref, nous voilà repartis, on n'explosera pas tout de suite :)
Nous arrivons aux geysers, faisons une pause confort à l'entrée et reprenons le bus pour nous diriger vers le fond du site.

IMG_6543

Nous sommes alors entourés de multiples fumerolles. C'est impressionnant. Le site est très bien aménagé, il faut suivre des petits chemins et les contours de chaque geyser sont bien délimités. Il parait qu'il y a quelques années, une dame a glissé et est morte brûlée par un geyser, d'où la sécurité bien présente.

IMG_6559 IMG_6551

Nous en faisons le tour tranquillement et je prends plein de photos (sans trop savoir malgré tout ce que je prends vraiment, mais c'est pas grave!), j'adore!

IMG_6568-1 IMG_6568

Nous reprenons alors le bus pour nous rendre à un autre endroit avec d'autres geysers bouillonnants. Au milieu du site, on voit une espèce de machine qui a l'air abandonnée, elle était utilisée à l'époque où ils ont essayé de produire de l'énergie avec la géothermie, mais vu que c'est quand même très isolé, ça n'était pas rentable. Depuis, les guides racontent que c'est la manette qui met en marche et arrête les geysers! Ah! ah!

IMG_6577 IMG_6585IMG_6589 IMG_6611

Nous arrivons alors à une piscine d'eau chaude aménagée pour qu'on puisse se baigner. Il y a même des vestiaires pour se changer. Mais avant ça, nous allons prendre un bon petit déjeuner, pour ma part 2 tasses de chocolat chaud, des tartines et des muffins supers bons. Miam!

IMG_6621

Ceux qui veulent se baigner se rendent alors aux vestiaires. Bon, le seul truc c'est qu'on est à 4300 mètres, qu'il ne fait donc pas chaud et que j'ai 15 couches de vêtements à enlever (oui, bon j'exagère peut-être un peu) avant de pouvoir mettre mon maillot. 
Une fois changés, il faut vite aller dans l'eau car donc il fait un peu froid dehors. On entre du côté le plus éloigné de la source, du coup l'eau n'est pas si chaude que ça, mais plus on s'approche et plus c'est chaud, voire brûlant. La longueur de la piscine doit être de 20 mètres et ben 20 mètres de brasse à 4300 mètres, c'est fatigant!!
Le sol est fait de cailloux et d'herbes, c'est un peu glissant. En revanche la petite pause près de la source, c'est hyper agréable. Nous y restons environ 20 minutes et donc j'ai pas fait plus de 4 longueurs. Where is Mpi?

DSC_0459

Allez hop, faut se remettre toutes ces couches de vêtements et nous reprenons le bus. A la sortie, un petit renard nous attend et les geysers ne fument plus. Ca marche bien cette manette en fait!

IMG_6625

Nous entamons alors la descente, j'essaie de mâcher un chewing-gum pour éviter que mon oreille ne se rebouche. Nous rencontrons des vigognes, des flamands, des canards des Andes. Au loin on voit bien le volcan Putana (5890 m) qui est actif avec ses fumerolles.

IMG_6626 IMG_6640

Nous nous arrêtons ensuite en surplomb du village de Machuca avec sa jolie petite église. Des éleveurs de lamas l'ont repris alors qu'il était à l'abandon.

IMG_6653 IMG_6662

Puis nous retournons à San Pedro et allons manger chez l'habitant, au restaurant Ruya de Pollo tenu par une famille de cultivateurs et d'éleveurs, nous allons donc manger "local". Nous visitons le jardin avec son système de canaux d’irrigation.

IMG_6674 IMG_6673

C'est vrai qu'on se croirait dans une oasis avec tout ce vert.
En apéro, on nous sert un alcool à la caroube, c'est bon et un peu sucré. Ils ont mis de la poudre de chocolat sur le dessus, résultat tous les "alcooliques" ont une jolie moustache. Au menu, nous allons déguster du guanaco avec du quinoa bien sûr. C'est bon, ça ressemble à du gibier. Et en dessert une glace locale. C'était super mais pour changer, bien trop copieux pour moi.

IMG_6858

Sinon mon oreille ne s'est pas rebouchée! yeah!!! Il fallait donc que je la remonte à 4300 mètres.
Nous sommes de retour à l'hôtel à 14h. Je surfe un peu sur internet, puis refais mon sac car demain nous partons vers la Bolivie.
Vers 15h30, je me rends au village, la poste est encore fermée. On ne sait pas trop quels sont les horaires en fait (quand ça les arrange?). Je m'assois alors à la terrasse d'un café sur la place et me prends un coca tout en écrivant les notes pour mon blog. Puis je retourne à la poste et miracle elle est ouverte. Je poste donc mes 2 cartes postales du voyage (elles sont bien arrivées pile un mois plus tard, efficaces!!). Tiens la "machine" chilienne de Finch!

IMG_6681 IMG_6680

Puis je me rends au marché artisanal où je fais quelques achats ainsi que dans une boutique qui vend des objets en cuivre (la spécialité de la région). Je continue ma balade et là au détour d'une rue, tilt! Mais c'est l'hôtel de 2008! Il m'aura donc fallu 3 jours pour le trouver.
Je fais encore quelques achats puis je rentre à l'hôtel. Il y a pas mal de vent cet après-midi. Je décide alors de faire une petite sieste pour récupérer de la courte nuit, je mets mon réveil à 18h45 et me réveille à 41.
Je retourne au village pour acheter de quoi manger, mais finalement je m'arrête au Burger Garden Food, un truck le long de la route. Je m'installe et prends un bon hamburger fait à la demande, c'est cool on peut choisir ses ingrédients, avec un coca (oui, faut que je me tienne éveillée en prévision de la soirée). Il fait un peu frais avec le vent. Et ce hamburger est vraiment super bon.
A 19h45, je rentre à l'hôtel car nous avons rendez-vous pour boire un petit pisco offert par la maison. En effet, le fameux serveur (Vladimir) des 2 dîners précédents nous en a offert un pour s'excuser de la lenteur du service. Tchin! Donc en plus de prendre 10 kgs, je vais devenir alcoolique.

IMG_6860

Mais la journée est loin d'être finie. A 20h30, Carola vient nous chercher et nous guide à pied à travers les ruelles pour aller prendre le bus qui doit nous mener à notre soirée astronomie dans le désert d'Atacama. Le départ a justement lieu devant l'hôtel Katarpe (celui de 2008). Nous embarquons et nous serons donc une trentaine de français. Nous allons passer notre soirée en compagnie de l'astronome Alain Maury. Voilà le site de sa société: Space Obs.
Nous approchons du site à l'extérieur de la ville et le bus coupe carrément ses phares pour ne pas faire de pollution lumineuse. Nous descendons donc dans le noir en essayant de ne pas nous casser la figure. Nous sommes accueillis par Alain, et comme il fait vraiment noir, nous ne voyons pas son visage. Bienvenue dans The Voice de l'astronomie, les auditions à l'aveugle.
Pendant environ 1h30, il va nous montrer les étoiles avec son laser (c'est hyper efficace le laser dans le ciel!!), nous raconter plein d'histoires sur l'astronomie, le tout avec beaucoup d'humour. Alors, bien sûr, je n'ai pas retenu grand chose mais j'ai été assez fascinée pendant 1h30. Et j'ai bien mesuré la chance que j'avais de faire de "l'astronomie" dans le désert d'Atacama. On a vu des galaxies, Venus, Mercure, Sirius super scintillante, Orion, Betelgeuse etc. Pas de croix du Sud car elle est cachée.
Puis nous passons sur les 9 télescopes. J'avoue qu'au début, c'est pas si facile de regarder dedans, et on voit des petits points lumineux, c'est tout. En revanche, on a bien vu les nébuleuses. Bref, une super soirée! Et donc après 2h dehors, nous allons pouvoir nous réchauffer avec un chocolat chaud dans la cahute à côté et voir enfin la tête d'Alain (ben je l'imaginais plus jeune et plus gros! LOL voilà voilà...)
Le bus toujours sans phare vient nous rechercher et retour à l'hôtel vers minuit. Encore une très longue journée mais avec des étoiles plein les yeux, c'est le cas de le dire.