Mardi 22 Novembre 2016

Journée à Valparaiso

valpa copie

Réveil vers 6h45, j'ai bien dormi (et bien digéré!!). Après une bonne douche, je descends prendre le petit déjeuner au restaurant, c'est un buffet plutôt bien garni. A 8h30, nous nous retrouvons dans le hall et c'est parti, toujours en minibus vers Valparaiso.
Nous prenons la route 68, passons devant l'aéroport et continuons vers l'ouest et le nord. Le paysage est très très sec en sortant de la ville, puis nous empruntons un tunnel et de l'autre côté, nous arrivons dans les vallées avec les vignobles et ça devient de plus en plus vert, même si quelques cactus se battent en duel sur les collines. La région viticole ici est la vallée de Casablanca.

IMG_5741

Après 2h de route, nous arrivons dans la ville de Valparaiso.
Petit "historique wikipediesque" rapide:
Valparaiso (dont le nom est issu de Valle Paraíso "Vallée Paradis") est le premier port et la deuxième ville du Chili, délimité par l'océan Pacifique à l'ouest et les communes de Casablanca au sud, Quilpué à l'est et Viña del Mar au nord.
Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la ville servait d'escale pour les bateaux voyageant entre les océans Atlantique et Pacifique par le détroit de Magellan. Valparaiso se développa fortement durant l'âge d'or, lorsque la ville était connue par les marins étrangers comme la "Petite San Francisco" et le "Joyau du Pacifique".
On y trouve à l'heure actuelle le Congrès national, la commandanture en chef de la marine chilienne, le service des douanes et le Conseil national de la Culture et des Arts. Son centre historique a été déclaré patrimoine culturel de l'humanité par l'Unesco en 2003.
Et la "Petite San Francisco" porte bien son nom avec des rues en pente comme ça / et comme ça \.
Nous allons directement vers la maison de Pablo Neruda et comment dire, entre les virages, les montées et les descentes, ça a l'air très facile de se paumer complètement par ici.
La vue depuis le jardin est vraiment impressionnante sur le port et quelques collines (la ville en compte pas moins de 44). Devant la villa, trône un superbe jacaranda (enfin je crois, suis nulle en plantes).

IMG_5775  

Le temps que Renée aille prendre les billets d'entrée, nous pouvons faire des photos.

IMG_5759 IMG_5765-1

La visite se fait seul avec un audioguide. Et je dois dire que j'ai adoré cette maison faite de pièces avec de grandes baies vitrées, permettant à chaque étage (au nombre de 5) d'avoir une vue sur l'extérieur. Le mobilier à l'intérieur est d'époque, c'est presque comme si on allait trouver Neruda dans son bureau tout en haut en train d'écrire. 

114596487 IMG_5767

Pour rappel, ce dernier (1904-1973) était un poète, écrivain, diplomate, homme politique et penseur chilien, considéré comme l'un des quatre grands de la poésie chilienne. J'avoue humblement que je n'ai jamais lu une de ses œuvres... (à mettre sur ma liste!). En tout cas, comme dirait l'autre, sa maison, "j'achète"!!!! Comme il était interdit de faire des photos à l'intérieur (celle du dessus est une photo de sa chambre prise en douce), j'ai acheté des cartes postales (pas très belles, mais y'avait rien d'autre) dont voici 2 scans: le salon et le bureau.

seb1 20170222093032_00001

Renée nous emmène ensuite juste à côté sur une petite place avec des statues des poètes et des escaliers décorées de mosaïques, j'aime beaucoup!

IMG_5790 IMG_5791

Puis nous reprenons le bus pour descendre vers le port et la plaza Sotomayor. A noter que dans la ville circulent des trolleybus vintage, j'en aurais bien pris un, mais pas le temps.

IMG_6820

Arrivés sur le port, Renée va aller négocier avec les "marins" pour qu'on fasse un petit tour en bateau dans la baie. Juste à côté il y a un ENORME porte-conteneurs en train d'être chargé. Ca m'impressionne toujours de me dire que ces géants flottent (oui je vais aller réviser ma physique).

IMG_5797 IMG_5796

Finalement notre "yacht" s'avance et nous allons embarquer (uniquement notre groupe). Nous mettons les gilets et c'est parti pour une petite croisière de 45 minutes. C'est vrai que sur l'eau on apprécie mieux toutes les collines de la ville et les rues toutes droites en pente. En plus, on a de la chance, il fait super beau et pas trop chaud. Car le temps ici peut être très brumeux comme à Santiago.

IMG_5804 IMG_5827

Nous passons devant une bouée sur laquelle se prélassent des lions de mer, puis des navires de la marine chilienne et terminons la balade en passant au ras du porte-conteneurs avant de rentrer à quai.

IMG_5844 IMG_5863

Il y a des petites boutiques de souvenirs devant, je me serais bien arrêtée, mais là encore pas le temps. Nous reprenons le bus pour aller manger. Notre restaurant Arrayan se situe au-dessus du port avec une belle terrasse et des baies vitrées, on pourra admirer la vue en mangeant.

IMG_5881

A l'extérieur sur la terrasse, ils sont en train de préparer une soirée Redbull... On nous sert un petit verre de pisco et cette fois je suis un peu pompette... Et comme hier, je suis très surprise par la qualité de la cuisine. En entrée ce sera du ceviche avec de la salade et des petits toasts, trop bon, et ensuite de la limande avec des pommes de terre et une sauce à la crevette. Miam! Le tout avec un petit verre de vin blanc, je sens que l'après-midi va être un peu compliqué. Ou pas! Le dessert sera une petite glace dulce de leche et fraise.

IMG_6816

Nous reprenons à nouveau le bus pour redescendre à la place Sotomayor et cette fois nous allons entamer la visite à pied (histoire de se dégriser un peu, ça va, je marche quand même droit!). Nous passons devant le beau bâtiment de l'Amirauté, puis le palais de justice avec devant une drôle de statue. La justice est normalement représentée par Thémis les yeux bandés avec la balance en équilibre (la justice est aveugle et équitable), or là, elle ne porte pas de bandeau et sa balance est en vrac... Il faut dire qu'elle a été réalisée par un argentin qui avait été emprisonné pendant des années sous la dictature chilienne, sans doute a-t-il voulu dire qu’il n’y avait pas de justice au Chili! Mais ils l'ont quand même conservée...

IMG_5895 114581580

Nous continuons et allons emprunter notre premier "ascenseur" (il s'agit en fait de petits funiculaires qui à travers la ville permettent de monter les collines sans trop se fatiguer), le "El Peral", datant de 1902, mais bien rénové. Nous montons vers la colline Alegre. C'est super, j'adore! 

IMG_5905 IMG_5912

Nous allons ensuite continuer à monter à pied à travers les rues et ruelles faites de maisons toutes colorées et de dessins de street art sur de nombreux murs. Difficile de ne pas faire de photos à chaque coin de rue. Nous passons devant le musée Palacio Baburizza.

IMG_5919 IMG_5942IMG_5945 IMG_5949

Nous empruntons ensuite des escaliers décorés et une ruelle qui nous mène vers une petite place entourée de magasins et de cafés. Et bien sûr plus on monte, plus on a une vue sur la baie. Et sinon le réseau électrique est... compliqué! (alors quel est le bon câble???)

IMG_5976 IMG_5984IMG_5988 IMG_5991

Nous continuons vers la colline Concepcion, encore des maisons colorées et des peintures murales magnifiques... D'ailleurs sur la première ci-dessous, on est censé voir à la fois un visage en penchant la tête et un autre sans la pencher... Moi perso, je ne vois que celui qui est dans la longueur... Je ne sais pas si ça signifie quelques chose!

IMG_6012 IMG_6013IMG_5962 IMG_6021IMG_6024 IMG_6019

Puis nous reprenons un ascenseur pour descendre, et le temps d'attente me permet d'acheter un magnet parce que je sens que le shopping aujourd'hui ça va pas être ça. Cet ascenseur est beaucoup plus ancien que celui qu'on a pris tout à l'heure. Chacun est actionné par un homme. D'ailleurs j'ai voulu prendre le monsieur en photo, il m'a lancé un regard noir. Oups! Désolée!

IMG_6037 IMG_6035

Nous redescendons sur la place et allons reprendre notre bus. Il est temps de rentrer à Santiago. Nous prenons une route qui nous fait passer au bord de la mer, puis le long d'une prison. Nous faisons une petite pause confort dans la station Petrobas et reprenons la 68. A l'entrée de Santiago il y a des embouteillages qui nous feront perdre une bonne trentaine de minutes. Finalement c'est à 19h15 que nous arrivons à l'hôtel. J'ai adoré cette journée remplie de couleurs!
Ce soir c'est dîner libre, mais je n'ai pas très faim, (et ça fait 2 jours que je n'arrête pas de manger des repas copieux midi et soir) du coup je vais m'acheter un paquet de chips, un yaourt, des cookies. C’est devant TV5monde que je déguste mon festin tout en prenant un peu de repos. Et puis, il faut préparer la valise car demain on part dans le Nord. Je me couche vers 21h30, mais impossible de m'endormir avant 22h30 et euh... comment dire, demain, enfin tout à l'heure, le réveil est à 3h30 du matin! Et oui, c'est ça les vacances.